En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Nîmes : Un moratoire sur
Magna Porta

Publié le : 29 mars 2018
illustration de l'actualité :

Un moratoire sur Magna Porta

La chronique d'Olivier, Jeudi ! Ma façon de penser.

La chronique d'Olivier Jalaguier met l’accent sur Magna Porta et sur l’enjeu stratégique que le projet de 150 hectares accolés à la future gare LGV Nîmes Pont du Gard représente pour notre territoire, notre département et notre région. Aussi, pas de précipitation. Il ne saurait y avoir de place à l’improvisation et à l’erreur. En l’état actuel des choses, aucun projet solide et sérieux ne saurait être prêt en 2020, date des prochaines élections municipales. ManiaNîmes invite donc à dissocier la gare LGV qui elle sera opérationnelle en 2019, de la zone d’activité Magna Porta qui n’est pas de toute évidence mature et pour laquelle un moratoire s’impose.

 



Retourner en haut de la page